CANI è GHJACARI
Le site officiel de la cynophilie corse







Accueil










Le Mot du Président


Le Comité


Adhérer à la SCRC


Eleveurs signataires de la charte qualité


Les documents


Contact










Le rôle des clubs d'utilisation


A la rencontre de l'Agility


Les clubs affiliés


Les épreuves


Les stages et activités







La Commission Chasse


Le Field Trial de Letia 2014


Le Field Trial du Niolu 2014


U Mandriolu 2014


La Marana 2014







La Commission des Expositions


L'Exposition Internationale à Ajaccio 2014







La Commission Communication







Les Manifestations


Les Manifestations 2015







U Cursinu







Au tableau d'honneur


Les champions


Ils se sont illustrés







Historique


Annonces


Manifestations


Presse







Nos liens







 

Le coin des utilisateurs


Le rôle des clubs d'utilisation

Depuis le temps des cavernes, le chien est le plus fidèle compagnon de de l’homme. Il l’a aidé à la chasse, il l’a protégé des bêtes féroces, à gardé ses troupeaux, il l’a accompagné dans ses guerres. Toujours présent. Toujours aussi fidèle.

Pourtant, depuis quelques années, le législateur a été contraint de s’emparer du « problème » de chiens, devenus « mordeurs », « dangereux ». Il faut dire qu’on a oublié que le chien n’est pas un jouet, un cadeau de Noël, qu’il n’est ni une peluche ni une arme mais un animal de compagnie qu’il faut aimer, mais sutout comprendre et éduquer. Et a qui il faut conserver une activité : le chiens, pour être heureux, a besoin aussi de se sentir utile.

L’éducation des chiens, utilisable au quotidien (suite en laisse, rappel au pied, attente tranquille en l’absence du maître, sociabilité en présence de congénères, etc.) mais aussi la résolution de certains problèmes d’ordre comportemental (peur, agressivité, aboiements intempestifs, propreté… ) relève, au sein de la Société Centrale Canine, de la responsabilité des clubs d’utilisations. Leurs formateurs (éducateurs, moniteurs) doivent impérativement être titulaires d’un diplôme dispensé par la SCC.

Il existe en Corse quatre clubs relevant de ces critères. Nous vous en donnons les coordonnées un peu plus loin. Structurés en associations loin de 1901, ils proposent des activités d’éducation et d’obéissance, dans une ambiance conviviale. On s’y retrouve entre amoureux des chiens pour des moments agréables et ludiques. Mais on voit aussi avec plaisir son brave toutou progresser très vite, et devenir (pratiquement...) tel qu’on l’aurait rêvé !

Ces formations peuvent être sanctionnées par le passage d’un « examen » passé en présence d'un jury de moniteurs pour le premier diplôme délivré par la Commission nationale d’Education et d’Activités cynophiles ou en présence d'un juge canin national pour le CSAU (certificat de socialisation et d’aptitude à l’utilisation) de la Commission Nationale d’Utilisation. Ces diplômes garantissent que tant le chien que le maître connaissent les bases nécessaires de l’éducation canine et que partout ils auront un bon comportement, le propriétaire ayant appris à contrôler son chien.

Les clubs préparent également aux concours officiels. L’Agility, l'obérythmée, le flyball et le frisbee sont des activités  qui rencontrent le plus de succès actuellement en Corse mais c'est l'agility qui rencontre le plus de succès. Les chiens évoluent sur un parcours comprenant sauts de haie, slaloms, passage dans des tunnels, etc. Toutes les races, des plus petites aux plus grandes, peuvent y participer.

Vient ensuite l’Obéissance, comportant de nombreuses activités (suite en laisse, rapport d’objet, envoi en avant, positions à distance, etc.), discipline également ouverte à toutes les races de chiens.

Autre discipline de concours: le Ring qui accorde une place importante aux sauts et aux exercices de mordant toujours sportifs, et durant lesquels le chien doit impérativement rester sous le contrôle de son conducteur. Ces épreuves sont réservées aux seuls chiens inscrits au LOF et non mentionnés dans la liste des chiens interdits aux mordant dressée par la SCC.