CANI è GHJACARI
Le site officiel de la cynophilie corse







Accueil










Le Mot du Président


Le Comité


Adhérer à la SCRC


Eleveurs signataires de la charte qualité


Les documents


Contact










Le rôle des clubs d'utilisation


A la rencontre de l'Agility


Les clubs affiliés


Les épreuves


Les stages et activités







La Commission Chasse


Le Field Trial de Letia 2014


Le Field Trial du Niolu 2014


U Mandriolu 2014


La Marana 2014







La Commission des Expositions


L'Exposition Internationale à Ajaccio 2014







La Commission Communication







Les Manifestations


Les Manifestations 2015







U Cursinu







Au tableau d'honneur


Les champions


Ils se sont illustrés







Historique


Annonces


Manifestations


Presse







Nos liens








U Cursinu


Notre chien : U Cursinu

Fiche technique du Cursinu

Documents Vidéo





Notre chien : U Cursinu
Depuis 1988, "l'Association de sauvegarde du chien corse" œuvre à la reconnaissance et à la promotion du "Cursinu".

Durant ces vingt dernières années, ont été effectués les recensements sur tout le territoire de la Corse qui ont permis d'aller à la rencontre des propriétaires et des éleveurs afin d'accompagner, de guider l'élevage et d'encourager l'utilisation du "Cursinu".
 
L'association a organisé et animé des débats, commandé une étude ethnographique, éditée dans la revue du PNRC, effectué des recherches bibliographiques sur la présence du chien en Corse et recueilli des expressions et des mots corses relatifs à la morphologie, aux aptitudes ainsi qu'à l'utilisation du chien.

L'association a participé aux recherches de Mlle Rigaud qui rédigeait sa thèse vétérinaire "Le chien corse : u cursinu" soutenue en juin 1993 à la faculté de médecine de Nantes.

L'association a suivi aussi les lignées à l'aide d’un logiciel conçu par deux étudiants de l'Université de Corse.

Le dossier de reconnaissance de la race a été présenté devant la Commission Zootechnique en mai 1999 au siège de la Société Centrale Canine et à l'issue de différentes manifestations et d'une structuration de l'élevage, cette reconnaissance a été obtenue dans le 5 ème groupe par la Société Centrale Canine en 2003. Le standard définitif a été présenté et validé par la commission des standards de la S.C.C. en janvier 2004 avec l'aide de M. Triquet et du Professeur Denis.

Enfin "l’Association de sauvegarde du chien corse" change de dénomination en 2004 pour devenir "le Club du Cursinu".

Il obtient sa mise en stage d’affiliation à la SCC en 2004 et devient ainsi le 1er club, crée  en corse, à vocation nationale en charge d’une race.





Fiche technique du Cursinu


Classification : 
Groupe 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif. 
Section 7 : chien de chasse de type primitif. Sans épreuve de travail.

Utilisation : 
chien polyvalent

Historique : 

Le "Cursinu " est présent sur l'île depuis le 16e siècle. Chien de berger primitif, il accompagnait les troupeaux, gardait la bergerie et la maison du maître. A l'ordre il prenait les bêtes ou courait le gibier. A l'occasion on en faisait un chien guerrier. Cette polyvalence et son insularité en font un chien particulier, il est aujourd'hui utilisé le plus souvent pour la chasse au sanglier. Son nom " Cursinu " (qui veut dire chien corse ou provenant de chien corse) véritable invention du langage populaire traduit l'apport des différents courants de sang qui a façonné le type morphologique actuel.

Caractère : 
Ce chien de pays, rustique, actif, aimant chasser, méfiant vis à vis des inconnus est très attaché à son maître. Il s'adapte à ses besoins devenant même un agréable chien de compagnie si celui-ci le mérite. Demande au dressage plus d'attention qu'avec les autres races. C'est un chien qui a besoin d'un maître de caractère pouvant lui procurer quelques exercices physiques. La race ne connaît pas de problèmes de santé particuliers.





Documents Vidéo

Le cursinu chien de berger :
vidéo fournie par M. Eric Durand


Deux cursini au ferme sur cochonglier :
vidéo fournie par M. David Benoit



Le Cursinu au Salon Général Agricole 2015 - Article Arritti et Corse Matin